Hybride de Chardon et de figuier…

Deuxième épisode de la saga « j’imprime et je couds »!

Je suis partie de la forme des feuilles de figuier pour arriver à ce dessin à mi-chemin de la plume d’oiseau imaginaire :papiercarboneJ’ai utilisé du papier carbone pour ne reporter que les traits principaux de la feuille : reportfeuilleAprès avoir redessiné les détails de la feuille au feutre, c’est parti pour la gravure :gravurefeuillefeuillegraveJ’ai ensuite découpé un support en contreplaqué sur mesure :feuillemonteeEn ce qui concerne le patron, après ma légère brouille avec Mme Burda, j’ai préféré choisir la sécurité et m’orienter vers un patron Deer and Doe. J’avais le patron de la jupe Chardon en stock depuis longtemps mais je ne l’avais jamais réalisé. Je me suis dit que mes jolis coupons de lin lui iraient bien!impressionfeuilleAprès découpe des pièces du patron, j’ai imprimé les feuilles de figuier en les plaçant de façon aléatoire.impressionbleuePour dynamiser un peu tout ça, des petites touches roses vives (de la couleur d’un de mes coupons) viennent remplir les extrémités des feuilles.impressionrougeposebiaisOh le beau biais maison!coutureourletQuelques heures de couture plus tard, voilà le résultat porté :porte3porteezoomportebiaisporte2porte4

Comme il me restait un peu de mes 3 coupons de lin, j’y ai coupé de quoi faire 2 tote bags que j’ai imprimés de la même façon.sacporteMême si ce ne sont que de simples tote bags, je leur ai apporté quelques jolies finitions : un biais comme celui de la jupe et une pression en résine pour les fermer.fermeturesacsacseul2sacs22sacs

6 réflexions sur « Hybride de Chardon et de figuier… »

  1. Ouh là là mais c’est une merveille cette jupe! Imprimer son tissu et en faire un vêtement, c’est quand même la grande classe!! (un peu comme tricoter sa laine filée main hihihi!).

  2. J’ai pu voir de très près cette jolie robe et je ne sais plus si je tai assez complimentée…J’aurais été sincère…mais j’ai été capturée par ton petit Georges et sa charmante chemise…il est à bonne école : ou bien il sera couturier…ou bien il sera sculpteur ! Son avenir est tout tracé……..et quelle admiration il va garder de toi !Toute sa longue vie….
    …..mes enfants me rappellent tous les vêtement que j’ai faits, la machine à tricoter, toutes les layettes pour les amies, les manteaux….tout comme ma grand’mère et ma maman aussi….mais c’était ainsi à cette époque. Tu me rappelles tant de choses ! ! ! Bises M.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.