Le Quattrocento en tampon (qui a dit sacrilège?!)

On m’a passé commande d’un dragon pour un petit Elliott . J’ai proposé à la commanditaire plusieurs « types » de dragons et nous nous sommes arrêtées sur celui d’Uccello, parcequ’il est quand même marrant ce dragon.

ucello

Saint-Georges terrassant le Dragon, Paolo Uccello.

Le problème de ce dragon, c’est que -selon l’expression consacrée- il est terrassé par Saint-Georges il se fait donc transpercer le gosier par une lance. Premièrement, je trouvais ça un peu gore pour un enfant (vous me trouvez peut-être bien naïve!). Deuxièmement, cette lance n’a pas de sens sans Saint-Georges au bout. Donc pas de lance.

dessindragon

Après quelques réflexions pour adapter mon dragon, je le reporte sur la gomme.

reportgomme

Et voilà le dragon d’Elliot gravé et prêt pour son baptême d’encre :

tamponfragonencre

dessincalquedragon

Comme pour tous les tampons que je grave, les premières impressions servent à illustrer le couvercle de la boîte :

impressiontampondragon

boitetampondragon

boitetampondragonferme

À très bientôt!

 

Une réflexion sur « Le Quattrocento en tampon (qui a dit sacrilège?!) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.