Tampons de correspondance en origami

Me voici de retour après un été très mouvementé sur le plan personnel. Après avoir déménagé virtuellement en changeant de blog, j’ai déménagé « pour de vrai » en quittant la banlieue parisienne pour la région bordelaise.

Pour cette reprise en douceur, je vous montre deux tampons qui  m’ont été inspirés par mes propres besoins.

Quand j’envoie des gravures, j’essaye de les protéger au mieux. Généralement, je fais aussi un vœu pieux l’attention du facteur en inscrivant sur l’enveloppe « Ne pas plier ».

Je me suis dis que ce serait bien plus joli en tampon!
pliagegrueVous aurez compris le clin d’œil « Ne pas plier » -> pliage -> origami. Oui, le nouvel air me donne des idées originales…

Après réduction du dessin, report et gravure, je fabrique le support.impressionboisgrueComme j’ai pensé que ce tampon pourrait intéresser d’autres personnes, j’en ai gravé en rab. grueencrageimpressiongrueSuivant mon élan de folle créativité, j’ai dégoté un pliage de lapin (celui-là) pour qu’il prenne la pose pour le dessin d’un second tampon.pliagelapinJ’avoue que je me suis bien pris la tête à le plier celui-là!

gravurelapingommelapinlapinimpressionJe l’ai fait exactement à la même taille que la grue. Les supports bois (en pin maritime des Landes pour faire honneur à ma nouvelle région ;-)) ont les mêmes dimensions.impressionles2impressionboitegrueLes petites boites sont comme toujours en origami et illustrées par le tampon qu’elles contiennent.boitelapinouverte

J’en profite aussi pour vous dire que l’hippocampe que vous aviez peut-être vu sur mon ancien blog est disponible en impression papier sur la boutique.encadrezoom

Je vous souhaite à tous et à toutes une excellente rentrée! À bientôt!

3 réflexions sur « Tampons de correspondance en origami »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.