Archives par mot-clé : tampons gravés à la main

Ce qu’il y avait dans les oeufs de Pâques (Macareux)

Ce matin devant l’atelier, voilà ce que j’ai trouvé :credit photo site passiondesanimauxcomBon ok, au début j’étais un peu déçue de constater qu’il n’était pas en chocolat…

J’ai du patienter quelques minutes avant de découvrir la surprise Et comme cet oiseau était décidément hors du commun, il a grandi bien vite!Voici les étapes de sa transformation… Continuer la lecture de Ce qu’il y avait dans les oeufs de Pâques (Macareux)

Le rouge-gorge familier

En ces froids jours de janvier, je vous propose un article sur un petit oiseau qui nous rend souvent visite en hiver : le rouge-gorge! Continuer la lecture de Le rouge-gorge familier

Tampons pour bullet journal (prononcez Belette)

Avez-vous entendu parlé du bujo? Si vous vous promenez sur Pinterest, instagram & co, vous n’avez pas pu passer à côté!

Le bullet journal est une méthode pour faire son agenda soi-même à partir d’un carnet vierge. C’est plus souple qu’un agenda classique et ça permet de s’amuser un peu dans la mise en page et la déco (le but premier est de mieux s’organiser .. mais bon…). Au pire, vous pouvez bénéficier d’une séance de rattrapage ici.

Continuer la lecture de Tampons pour bullet journal (prononcez Belette)

L’atelier du 17 septembre en images

Samedi 17 septembre, j’ai eu le plaisir d’accueillir dans mon atelier un petit groupe de candidates à l’initiation à la gravure sur gomme et à l’impression textile.

Pour vous en faire profiter un peu, voici quelques photos de la séance qui a été bien sympathique!avantatelierLes meubles sont poussés, le ménage est fait et le matériel est en place! Continuer la lecture de L’atelier du 17 septembre en images

Embarquement pour le Japon

Samedi dernier, je me suis livrée à un exercice un peu particulier. Je vous explique.

Karine, fondatrice de Uchi no mawari est une française qui a une longue histoire avec le Japon, elle y a vécu 8 ans. Passionnée par cette culture elle a décidé d’organiser en partenariat avec Pauline de Anma Gekko un évènement « autour du Japon ».

Samedi dernier elles ont réuni sur l’Iboat (Bordeaux) différents intervenants (cuisine japonaises, calligraphie, teinture indigo, origami, créations végétales …) Vous me voyez venir, j’ai gravé des tampons en gomme!supportsboistamponsJ’ai dessiné pour l’occasion quelques motifs japonais inspirés des images traditionnelles et de quelques objets emblématiques de cette culture. Continuer la lecture de Embarquement pour le Japon

Atelier d’initiation à la gravure sur gomme

Depuis peu, je propose des ateliers d’initiation à la gravure sur gomme et impression textile.  À travers quelques photos, vous allez passer un après-midi dans mon atelier avec mes studieuses élèves!elevesstudieusesTout d’abord, chacune (allez pas croire que c’est interdit aux hommes, mais ce jour là, on était entre filles) choisit son motif. Certaines en ont prévu un à l’avance, d’autres piochent dans ceux qui sont proposés.gravure2Après quelques explications techniques (et un café), c’est parti pour la gravure. Continuer la lecture de Atelier d’initiation à la gravure sur gomme

« Tampons gravés : motifs en voyage » apprendre à graver la gomme avec Fabienne

Celles et ceux qui viennent ici et s’interessent à la gravure sur gomme connaissent certainement déjà Fabienne alias La Fabutineuse. Ses beaux tampons d’inspirations folkloriques et tout l’univers qui les entoure valent le détour! Et bien j’ai une bonne nouvelle, elle vient de sortir un livre dans la même collection que le mien « Linogravure, impressions nature » (Edités chez Eyrolles). G14152_TamponsGraves_C72Il est disponible dans la boutique d’Abracadacraft ainsi que dans toutes les librairies (oui, votre libraire peut aussi commander les livres quand ils ne sont pas disponibles directement en boutique).Tampons-graves_sommaire
Comme vous le voyez, les projets présentés sont très variés. Fabienne s’est aventurée dans des supports d’impression assez inhabituels (en tout cas pour moi!) et c’est très réussi. Bref, pour les débutants, tout est expliqué et pour les initiés, le livre est plein de petites astuces et de nouvelles idées!

Pour accompagner la sortie de son bouquin, Fabienne a proposé à quelques blogueuses (triées sur le volet bien sûr ;-)) de réaliser un des projets de son livre. Comme l’envie d’utiliser la gravure pour la creation de luminaires me taraude depuis quelques temps, j’ai choisi de faire les petits photophores qui figurent en couverture.calque2 Comme dans mon livre, les motifs présentés sont regroupés en fin d’ouvrage. Il n’y a qu’a les décalquer pour les graver. Je ne vous détaille pas toutes les étapes qui sont fort bien expliquées. Fabienne recommande de bonnes gommes japonaises bien épaisses mais n’en ayant pas en stock, j’ai gravé sur de la Factis bleue…gommefactis… que j’ai ensuite montée sur bois.boisgommesetboisgommesmontees

C’est tampons servent à imprimer le papier qui recouvre les photophores que voilà :photophores1photophores2Ces motifs ont tellement plu à mon fiston qu’il s’est vite approprié les tampons pour en mettre plein ses dessins! Continuer la lecture de « Tampons gravés : motifs en voyage » apprendre à graver la gomme avec Fabienne

La boîte aux mésanges

Le père Noël m’a amené un joli livre de cartonnage. Les formes des boîtes sont un peu plus complexes que dans le livre dont je vous parlais il y a quelques mois. Vous commencez à me connaître, les formes géométriques un peu tordues -hexagones, octogones, icosaèdres et autres polyédres- ça m’inspire!

Je me suis donc lancée dans un modèle avec un couvercle octogonal avec des facettes triangulaires.tamponsmesange
J’ai réfléchi à un motif qui rentrerait dans un triangle du couvercle. En regardant par la fenêtre, j’ai pensé à une petite mésange et la voilà! En rouge et bleu je vous accorde que ce n’est pas très ressemblant, mais c’était juste le temps de graver les tampons!tamponbleu

Voici les vraies couleurs : du gris bleuté, du jaune et du gris de payne.tamponjaune

tamponnoir

« Tsi-iuit!ti-ti-tsu! ti-ti-pu » 

(si vous n’êtes pas d’accord avec ces propos de mésange charbonnière, adressez-vous au « guide des oiseaux de France » Ed.Belin

decoupebaseDécoupe de la base de la boite

collagebaseCollage de la base de la boite

pincesalingeHabillage de la base de la boite

 J’ai d’abord habillé tout le tour de la base de papier jaune puis ajouté un habillage en tissu rayé sur une face sur deux.

Tout l’intérieur de la boite est habillé avec du tissu bleu marine et le fond avec un tissu à fin motif végétal moutarde qui me rappelle des empreintes de petites pattes! (une reconversion inespérée pour mes cartons pleins de chutes de tissu de taille ridicule!).

montagecouvercleLe couvercle « brut »

habillagecouvercleLe couvercle a presque fini de s’habiller.

Là aussi, j’ai alterné les faces en tissu et les faces imprimées avec la fameuse mésange. Encore une petite étape pour le dessous du couvercle (dernière photo) et c’est fini!boitemesanges1

Le modèle prévoyait un pompon sur le couvercle mais je n’en voyait pas l’utilité étant donné que la boite s’ouvre très facilement comme ça et que la « pointe » du couvercle est propre (j’avais peur que les sommets des triangles recouvrent mal le sommet).boitemesangeouverte

couvercleretourne

Cette petite boite est déjà partie vers sa destinataire mystère!

Et au fait … BONNE ANNÉE 2015!

 

Clemenceau freestyle

Vous l’attendiez tous… Certaines d’entre vous m’ont commandé des rééditions spéciales. Il fait son grand retour aujourd’hui :

coucouclemenceauCLEMENCEAU!!!!

Pour ceux qui le voient ici pour la première fois, ne vous inquiétez pas c’est normal, Georges est un guest habituel ici (ici et encore )snowboard

Cette année, il part aux sports d’hiver et a décidé de se mettre un peu à la page pour garder le contact avec les jeunes générations.

impressionteteCaché!

clemenceaubonnetCoucou!

Le plus important dans le look, ce sont les accessoires.lunettesdeski

boiteouverteDes couleurs de layette… l’opération « rajeunissement » va un peu trop loin.

boitegommeclemenceauLa personne qui a le privilège de recevoir ces tampons en cadeau récurrent m’a offert en récompense de ma peine une biographie de Clemenceau de près de 700 pages :-S .. Elle manque un peu d’illustrations, je vais me proposer à l’éditeur ;-)02

Mon premier carnet fait maison

Ça faisait longtemps que j’avais envie de fabriquer moi-même des carnets.. autrement dit de me lancer (c’est un bien grand mot mais passons) dans la reliure. On trouve par-ci par là des articles de blogs qui donnent bien envie!

À première vue ça n’a pas l’air sorcier alors c’est parti!

feuilleplioirJ’ai utilisé des feuilles de papier à dessin d’un bloc de format A3 que j’ai pliées (3 fois, avec le beau plioir en buis offert par mon tonton) puis coupé (2 fois, avec un couteau de cuisine Laguiole/Damart) pour obtenir des feuillets (1 par feuille A3).

feuillecouteauJ’ai ensuite poinçonné ces feuillets…

feuillepoincon… pour pouvoir les coudre ensemble. J’ai pris du bête coton à crocheter rose.

couturefeuilletsJ’ai découpé et collé des pages de garde au début et à la fin.

pagedegardeLe tout est renforcé au dos pas de la tarlatane.

tarlatanePassons maintenant à la confection de la couverture cartonnée. Ayant fait un peu de cartonnage récemment, ça a été comme sur des roulettes!

cartoncouvJ’ai imprimé une feuille A4 avec des tampons dessinés et confectionnés pour l’occasion.

Des petites fleurs
Des petites fleurs
Des grosses feuilles
Des grosses feuilles
tamponfeuille2
Des petites feuilles
Et voilà le résultat!
Et voilà le résultat!

Avant d’habiller la couverture, j’avais relié les 3 morceaux avec du kraft gommé (à l’extérieur), du relon (à l’intérieur) et recouvert les cartons par une sorte de carte bulle qui n’en est pas.

habillagecouvIl ne restait plus qu’à coller cette couverture aux feuillets et à laisser sécher!

pressecarnet

carnetimprimemaincarnetdessinfaitmainPour crâner, j’ai rajouté un signet et une tranchefile. Cette tranchefile est une supercherie (normalement elle n’est pas faitre comme ça) qui n’est là que pour la déco, je n’avais pas le matériel adéquat.

Au final, ce n’est effectivement pas compliqué de faire un carnet qui a l’air bien relié mais je vois bien que pour les subtilités de reliure, j’aurais besoin d’en apprendre un peu plus. Si quelqu’un a un livre à me conseiller sur le sujet, je suis preneuse!

Autre sujet :

Je suis en train de réfléchir à un petit concours pour faire gagner mon bouquin ici. En attendant, je vous livre une petite photo du « making off ».

manchotsDans le livre, ces manchots servent à faire une carte pop up.

À bientôt!