Mon premier carnet fait maison

Ça faisait longtemps que j’avais envie de fabriquer moi-même des carnets.. autrement dit de me lancer (c’est un bien grand mot mais passons) dans la reliure. On trouve par-ci par là des articles de blogs qui donnent bien envie!

À première vue ça n’a pas l’air sorcier alors c’est parti!

feuilleplioirJ’ai utilisé des feuilles de papier à dessin d’un bloc de format A3 que j’ai pliées (3 fois, avec le beau plioir en buis offert par mon tonton) puis coupé (2 fois, avec un couteau de cuisine Laguiole/Damart) pour obtenir des feuillets (1 par feuille A3).

feuillecouteauJ’ai ensuite poinçonné ces feuillets…

feuillepoincon… pour pouvoir les coudre ensemble. J’ai pris du bête coton à crocheter rose.

couturefeuilletsJ’ai découpé et collé des pages de garde au début et à la fin.

pagedegardeLe tout est renforcé au dos pas de la tarlatane.

tarlatanePassons maintenant à la confection de la couverture cartonnée. Ayant fait un peu de cartonnage récemment, ça a été comme sur des roulettes!

cartoncouvJ’ai imprimé une feuille A4 avec des tampons dessinés et confectionnés pour l’occasion.

Des petites fleurs
Des petites fleurs
Des grosses feuilles
Des grosses feuilles
tamponfeuille2
Des petites feuilles
Et voilà le résultat!
Et voilà le résultat!

Avant d’habiller la couverture, j’avais relié les 3 morceaux avec du kraft gommé (à l’extérieur), du relon (à l’intérieur) et recouvert les cartons par une sorte de carte bulle qui n’en est pas.

habillagecouvIl ne restait plus qu’à coller cette couverture aux feuillets et à laisser sécher!

pressecarnet

carnetimprimemaincarnetdessinfaitmainPour crâner, j’ai rajouté un signet et une tranchefile. Cette tranchefile est une supercherie (normalement elle n’est pas faitre comme ça) qui n’est là que pour la déco, je n’avais pas le matériel adéquat.

Au final, ce n’est effectivement pas compliqué de faire un carnet qui a l’air bien relié mais je vois bien que pour les subtilités de reliure, j’aurais besoin d’en apprendre un peu plus. Si quelqu’un a un livre à me conseiller sur le sujet, je suis preneuse!

Autre sujet :

Je suis en train de réfléchir à un petit concours pour faire gagner mon bouquin ici. En attendant, je vous livre une petite photo du « making off ».

manchotsDans le livre, ces manchots servent à faire une carte pop up.

À bientôt!

Bois debout et fennec couché

Mon oncle, qui travaille le bois (pour en faire, entre autres, des quenas) m’a gentiment envoyé deux tronçons de buis tous beaux tous lisses. Le buis est un bois très dur et qui a la réputation d’être la meilleure essence pour la gravure de bois debout.buisOn appelle ça du bois debout (ou de bout) car le bois est effectivement debout, comme le tronc de l’arbre. Il s’oppose au bois de fil qui est coupé dans la hauteur, dans le sens du fil (comme une planche). Non, on ne l’appelle pas le bois couché (ni cou ché).

Le sens des fibres du bois de fil est une contrainte à la gravure (on creuse facilement dans le sens du fil mais très difficilement perpendiculairement). La gravure ne peut pas être très fine. Exemple :

sourisdetailDoit quand même y avoir moyen de faire mieux que ça.

Cet inconvénient disparait avec le bois debout. Par contre, à moins d’avoir une sorte de buis géant à débiter en rondelle, la surface à graver est limitée par le diamètre du tronc. Soit on grave petit, soit on recoupe les rondelles en carrés et on assemble ces carrés.dessinsurbois Plutôt que d’adapter le bois au dessin, j’ai adapté le dessin au bois.

boisavecgougesEt voilà un petit fennec, lové dans son tronc, prêt à se faire graver les oreilles!debutgravureboisC’est parti. Le bois debout est trèès dur. Je n’ai donc gravé qu’avec des gouges fines. En appliquant une bonne pression sur la gouge avec la paume de la main, ça se fait bien! suitegravurebois

fingravureboisEncore quelques coups de gouge et un coup de rouleau plus tard, le fennec se révèle :

boisencre

zoomencrageBien sûr, je n’ai pas passé mon bout de tronc dans la presse.

impressionboisLa bonne vieille cuillère en bois a très bien fait l’affaire.impressioncuillerebois

fennecboisdeboutUne autre fois, je vous montrerai ce que je ferai de l’autre rondelle. J’ai déjà ma petite idée!

Une boite en carton pour môman

Il y a quelques temps, j’ai gagné sur Abracadacraft ce livre :

livrecartonnageBon, le cartonnage, je ne savais pas trop de quoi il s’agissait mais j’avais bien aimé la petite vidéo de présentation en stop motion :

video cartonnage

Le principe est d’assembler des éléments de carton gris épais et de décorer le tout.

Pour faire un essai, je fais les fonds de tiroir et trouve un morceau de carton gris de 3 mm qui me sert de temps à autre de planche de découpe (donc il est abîmé, tamponné…). decoupescarton Je suis pas à pas le premier chapitre du livre. Cette partie est vraiment bien fichue pour les béotiens comme moi. Je pense qu’avec les principes de base exposés, on peut déjà imaginer plein de projets personnels. Je ne pars donc pas sur une des boîtes présentées mais sur une boîte très basique et de petites dimensions.angleskraftLes éléments s’assemblent avec des bandes de kraft gommé et de la colle vinylique.exterieurbulleJ’utilise du papier Clairefontaine DCP à la place de la carte bulle prescrite dans le bouquin pour masquer les assemblages et -dans mon cas- les entailles dans le carton.habillageintL’intérieur et l’extérieur de la boîte sont recouverts de papier selon une méthode précise pour que les finitions soient les plus discrètes possibles. J’utilise du papier de soie kahari jaune pour l’extérieur (il peluche un peu, c’est pas top).

Pour l’intérieur et le dessus du couvercle, je tamponne du carton léger.

tamponinterieurLe dessous du couvercle est recouvert de carton léger orange.boite1finieBref, c’est facile et agréable à faire (en tout cas, moi j’adore, ça me rappelle quand petite, je construisais des maquettes de maison en carton.. un peu façon Numerobis!) et ça rend vraiment bien. Du coup, je décide d’en fabriquer une pour ma maman qui adoooore les boîtes!tamponsboitePour l’occasion, je grave deux petits tampons pour imprimer un motif pavé. Je vais acheter du carton neuf et du joli papier kahari qui ne peluche pas. boite2posePour le montage, je m’inspire d’un projet  classé « facile » dans le bouquin : une boîte à vernis à ongle (ne faites pas cette tête, oui, il paraît que ça existe) et de la partie du chapitre d’intro expliquant comment faire une boite reliée comme un livre.boite2entrouverteboite2ouverteJ’adapte les dimensions pour pouvoir faire entrer un A5 dans la boite.

boite2photoVoilà voilà!boite2ouverte2

boite2trancheÀ bientôt!






Les oiseaux en papier de soie

Au tout début de ce blog, j’avais présenté quelques linogravures imprimées avec du papier de soie collé sur le papier pour ajouter de la couleur.

En voici deux nouvelles!

reportdessincarboneCes petites bêtes sont à l’origine des étourneaux améthyste. Je n’avais pas de papier de soie ‘ »améthyste » mais je suis quand même restée dans la même gamme de teintes.gravureplaqueoiseauLes traits et le cadre sont gravés et imprimés, tous les aplats de couleur sont en papier de soie. gravureplaque2Voilà les deux plaques gravées :2plaquesoiseaugrave Sur les premières impressions papier, je découpe les zones qui seront colorées. Les morceaux me servent à reporter les formes sur le papier de soie.decoupeimpressionsoiseauLes papiers de soie sont collés avant l’impression. J’ai utilisé deux types de papier : du papier de soie Canson en rouleau et du papier de soie en grande feuille vendu en supermarché pour faire les emballages cadeau. Rien à voir, le Canson est vraiment plus pratique, il se froisse beaucoup moins.chinecolle1chinecolle2Il suffit ensuite d’encrer la plaque et de bien l’appliquer dans le carré. C’est à dire pas comme ça :chinecollerateEt voilà le résultat encadré :chinecolleenavantchinecolleencadre

À bientôt!

Le Quattrocento en tampon (qui a dit sacrilège?!)

On m’a passé commande d’un dragon pour un petit Elliott . J’ai proposé à la commanditaire plusieurs « types » de dragons et nous nous sommes arrêtées sur celui d’Uccello, parcequ’il est quand même marrant ce dragon.

ucello

Saint-Georges terrassant le Dragon, Paolo Uccello.

Le problème de ce dragon, c’est que -selon l’expression consacrée- il est terrassé par Saint-Georges il se fait donc transpercer le gosier par une lance. Premièrement, je trouvais ça un peu gore pour un enfant (vous me trouvez peut-être bien naïve!). Deuxièmement, cette lance n’a pas de sens sans Saint-Georges au bout. Donc pas de lance.

dessindragon

Après quelques réflexions pour adapter mon dragon, je le reporte sur la gomme.

reportgomme

Et voilà le dragon d’Elliot gravé et prêt pour son baptême d’encre :

tamponfragonencre

dessincalquedragon

Comme pour tous les tampons que je grave, les premières impressions servent à illustrer le couvercle de la boîte :

impressiontampondragon

boitetampondragon

boitetampondragonferme

À très bientôt!

 

Premiers pas (avec des pieds bleus) en sérigraphie

Cette année, j’avais demandé au Père Noël un stage d’initiation à la sérigraphie. Pour ne pas donner trop de boulot à ce vieil homme surchargé, j’ai fait mes repérages pour trouver où le faire.

Je me suis inscrite à l’atelier associatif Sobre Papel, à Vincennes. Les 2 journées, en tout petit groupe (3), sont animées dans la bonne humeur par Eva.

La première partie du stage présente toutes les étapes de la technique. Cette initiation est illustrée par la réalisation d’une sérigraphie à 3 couleurs, inspirée d’une image proposée par Eva. De la préparation des typons jusqu’au dégravage de l’écran en passant par l’enduction, l’insolation, l’encrage, on met tout de suite la main à la pâte!

Pour la journée d’approfondissement, il faut venir avec ses 3 typons en A4 pour imprimer sa propre sérigraphie en 3 couleurs. Voici les miens :

typons fois à pieds bleusLes 3 typons prêts pour l’insolation de l’écran

 Je vous passe le descriptif des étapes de préparation de l’écran. Vous trouverez tout ça à plein d’endroits sur internet (ou mieux, allez faire une petite initiation dans un atelier 😉 ).

Cadre serigraphieEt voilà mon écran pour les 3 couleurs!

partie pour la troisième couleurLa partie de l’écran pour imprimer la troisième couleur.

choix des couleursChoix des couleurs (peintures acryliques)

Les couleurs sont imprimées les unes après les autres, comme en lino! Un tiers de l’écran = une couleur.

Et comme pour l’impression des linogravures, le calage est essentiel pour aligner les 3 couleurs. Les repères sont pris sur la table d’impression.

cadrepretencragePrête à imprimer la première couleur!

Les parties de l’écran qui ne servent pas sont « bouchées » avec du ruban adhésif et du papier journal.

ecranchargeL’encre est appliquée avec une racle.

serigraphie1couleurAprès l’impression de la première couleur

serigraphie2couleursAprès l’impression de la deuxième couleur

serigraphierateeAprès l’impression de la troisième couleur

Hum.. oui enfin presque. En mettant la feuille dans le bon sens, ça rend mieux!

fousenavantEt voilà le résultat!!

Le tampon porte bonheur

À nouveau un petit tampon à vous présenter!

Je n’ai pas abandonné la linogravure pour la gravure exclusive de tampons en gomme -loin de là- mais entre les projets longs à graver et ceux que je ne peux pas montrer tout de suite … on ne voit plus que des tampons ici 😉

L’idée de la coccinelle est venue d’une commande personnalisée avec pour seul mot d’ordre « coccinelle ».. de face, de dos, de profil, en vol, libre à moi!

tampon coccinellePour protéger le bois de ce tampon, j’ai testé un vernis en spray qui donne, je trouve, une belle finition (d’habitude, j’applique un vernis mat au pinceau).

zoomgommeUn petit coup d’aquarelle par dessus.. et hop, une petite maison pour la coccinelle :

boitefermeAvant de l’emballer, je me suis un peu amusée avec ce tampon!

impressioncouleur

La prochaine fois, promis de grandes plaques de lino!

Édition spéciale dinosaures

Mon neveu vient d’avoir 5 ans. J’ai voulu lui faire plaisir en lui fabriquant des tampons à son gôut. Comme beaucoup de petits garçons de son âge, il est fan de dinosaures. Bon.. théorie du genre tout ça tout ça, il aime aussi Hello kitty et les princesses mais ce n’est vraiment pas mon rayon!

Donc c’est parti pour des dinosaures.

dessin dinosaures

Je me suis dit qu’un peu de verdure égaierait un peu l’ambiance, j’ai donc ajouté une petite fougère arborescente.

gomme gravee dinosaures

encrage stegosaureCet animal est un Stégosaure. Personnellement, je viens de le découvrir, je trouvais sympa ses grosses écailles dorsales. Mon neveu, lui, connaissait.

combat triceratopsça, c’est le triceratops. N’étant pas complètement ignare en dinosaures, j’en avais entendu parlé. La mère (ma soeur) a été très déçue de ne pas voir de tyrannosaure mais je ne voulais pas verser dans la facilité.

La famille réunie.
La famille réunie.

J’en ai profité pour lui imprimer deux cartes.

impression carte stegosaure deux cartes dinosaureEn espérant qu’il ne me demande pas de lui faire un tampon tractopelle l’année prochaine.

lot tampons dinosaures

Bébé hibou et ses parents

Aujourd’hui, je vous montre un projet sur lequel je travaille depuis un bout de temps (peut-être un trop long bout de temps pour sa commanditaire 😉 ). J’y ai travaillé une heure par-ci par-là et il a fini par aboutir aujourd’hui!

Cette petite famille m’a été commandée pour décorer la chambre d’un bébé à venir alors je me suis appliquée!

C’est une sorte de famille recomposée de hiboux : aucun des membres de la famille n’est de la même espèce (c’était dans le cahier des charges).

dessin hibouxJ’ai commencé par faire un dessin au crayon du Papa, de la maman et du bébé séparément. Je les ai ensuite scannés et mis à l’échelle pour que leurs tailles relatives soient cohérentes.

carbone petitPetite nouveauté que je me demande pourquoi je ne l’avais pas testé avant tellement ça marche bien : le papier carbone. Mon papi m’en a proposé quelques feuilles qui doivent dater à peu près des années 50 et j’ai tout de suite vu à quoi je pourrai les utiliser!

carbone petitUtilisé sur du lino marron préalablement recouvert d’encre blanche, ça fonctionne très bien! En plus les feuilles sont réutilisables pleins (combien??) de fois.

gravure grand hibouAprès quelques heures de gravure. Je fini par venir a bout de toute la famille, je me hâte de réunir les 3 plaques…. et là… c’est le drame :

les 3 hiboux

Voilà.. la maman est naine. Il faut croire que je me suis trompée à un moment donné dans les réglages de l’imprimante ou dans je ne sais quoi d’autre. Autant j’adore graver, autant graver 2 fois la même plaque avec juste quelques centimètres de différence, c’est pas très motivant!

les 3 hiboux reussisVoilà la famille enfin réunie

les2mamansAllé j’en remets une petite couche pour me faire mal

encragegrandEncrage du Papa

pressepiedLa presse vivante passe à l’action!!

pressemainLa presse vivante s’applique sur chaque centimètre carré de plaque!

impressiongrandCet enfant à de l’avenir, son tirage est très réussi et je l’ai A PEINE aidé (hum)

La future maman m’a aussi demandé d’imprimer chaque membre de la famille avec une couleur différente (bébé chocolat, maman bordeaux, papa bleu gris). C’est pour ça que je les ai gravés sur des plaques différentes!

encrage mamanEt voilà le résultat final qui sera encadré pour aller décorer la future chambre du p’tit hibou!

tirage famille hiboux

Linogravure